…vit et travaille à Paris. Après un diplôme comme graphic designer, photographe et peintre à «Fachhochschule für Gestaltung Armgartstrasse» à Hambourg en 1984 j’ai travaillé comme directeur artistique et graphiste employée et en free-lance. A côté de ma profession je pratique une activité artistique en photographie, peinture et dessin. Je travaille dans l'Accueil et la Surveillance d'un grand Musée parisien et j’exerce mon métier de graphic designer dans les domaines du conseil créatif, de la conception visuelle des supports publicitaires et éditoriales en tant qu'artisan.

 

…lebt und arbeitet in Paris. Nach einem Diplom als Graphic Designer, Photograph und Maler «Fachhochschule für Gestaltung Armgartstrasse» in Hamburg in 1984 habe ich angestellt und free-lance gearbeitet. Neben meiner Arbeit praktiziere ich eine künstlerische Aktivität im Bereich der Photographie, Malerei und Zeichnung. Ich arbeite als Aufseher in einem grossen Pariser Museum und realisiere meine Aktivität als Graphic Designer im Bereich der kreativen Beratung, visuellen Konzeption für werbliche und editoriale Realisierungen als Handwerker.

 

…lives and works in Paris. After a diploma as a graphic designer, photographer and painter «Fachhochschule für Gestaltung Armgartstrasse» in Hamburg in 1984 i was working as an art director and graphic designer employed and free-lance. Beside my work i practise an artistic activity in photography, painting and drawing. I work as a museum guard in a big parisian museum and realise my profession as a graphic designer in the field of creative consultancy, visual conception for publicity and editorial realisations as an artisan.

"La douceur est un retour sur soi qui invente de l'avenir, à l'image de la spirale. Une révolution ouverte. Elle est une "reprise" au sens où l'entend Kierkegaard : faire retour dans le passé, une possible ouverture à l'inespéré. Si l'on croit le maniement de l'inconscient, faire retour sur soi n'est pas seulement se souvenir. Car la mémoire se rapporte à un "moi" passé qui n'existe plus sous les couleurs d'un moi présent encore indéterminé. La reprise serait, comme l'amor fati nietzschéen, un retour consenti sur le passé qui, par cet acquiescement, en découvrirait toute sa puissance secrète. Se comprendre ou "s'entendre" n'est pas sans effet." Anne Dufourmantelle