"La douceur est un retour sur soi qui invente de l'avenir, à l'image de la spirale. Une révolution ouverte. Elle est une "reprise" au sens où l'entend Kierkegaard : faire retour dans le passé, une possible ouverture à l'inespéré. Si l'on croit le maniement de l'inconscient, faire retour sur soi n'est pas seulement se souvenir. Car la mémoire se rapporte à un "moi" passé qui n'existe plus sous les couleurs d'un moi présent encore indéterminé. La reprise serait, comme l'amor fati nietzschéen, un retour consenti sur le passé qui, par cet acquiescement, en découvrirait toute sa puissance secrète. Se comprendre ou "s'entendre" n'est pas sans effet." Anne Dufourmantelle